Nouvelle Lune du Taureau 2013

La Nouvelle Lune du Taureau a lieu le 10 mai 2013 à 0h 28mn en temps universel, au vingtième degré du signe. C’est une éclipse annulaire de Soleil au Nœud Sud, qui sera visible dans le nord de l’Australie et le Pacifique. Vénus vient juste de quitter le signe et de rentrer en Gémeaux, en carré à Neptune, Mercure vient de passer à la conjonction d’abord de Mars puis du Nœud Sud, encore en trigone à Pluton, et forme sa conjonction au Soleil le lendemain. Saturne est largement opposé à ces planètes dans sa rétrogradation dans le Scorpion, sextile Pluton et trigone Neptune. Le carré entre Uranus et Pluton se resserre pour se reformer dix jours plus tard.

Dans la continuité des lectures précédentes, autour de l’entrée en Taureau puis de la Pleine Lune, nous continuons notre ouvrage de détachement des habitudes acquises dans le passé. Tout refondre… pour tout recréer, autrement. Moins primitivement et plus lumineusement, plus sagement et dans la perspective des évolutions à long terme que nous montre Saturne. Le problème de notre monde (et de chacun de nous) est d’avoir géré les situations d’abord dans le court terme, créant des solutions immédiates et au coup par coup aux défis de l’existence, et même dans l’urgence. Le combat ou la fuite, la jouissance de ce qui est accessible directement sans planifier plus loin, l’absence de réflexion et d’organisation dans des « après moi le déluge », nous a laissé un carcan densifié de routines, surtout les routines mentales, et cela nous empêche de voir plus loin dans notre éveil et l’évolution du monde. Je ne reviens pas sur ces développements dont je vous ai déjà rabattu les oreilles.

Le Taureau est un signe agréable, aimant, sympathique et positif, mais statique. Il a besoin de se bouger parfois, et souvent il résiste, il s’accroche à ses certitudes, il refuse de quitter son confort pour avancer. A nous d’aider cette part de nous-mêmes qui n’a pas envie de changer et jure ses grands dieux que comme elle a toujours fait, elle continuera de faire, comme elle a toujours pensé, là est la vérité, comme elle a toujours désiré, elle continuera de vouloir obstinément. Même Mars se met de la partie en durcissant l’attitude comme un ciment se durcit et fige la forme. Mercure est ralenti et freiné et tourne un peu obsessionnel, oubliant l’imagination.

Ce n’est pas négatif tout ça, mais il faut veiller à rester ouvert et prêt à se remettre en question, amicalement et tendrement envers soi-même, mais lucidement. L’amour est la clé, comme toujours, et l’ouverture à la foi, celle de l’intérieur, la décision de pardonner et d’effacer quoi qu’il arrive. Ne gardons pas de rancunes dans nos cœurs qui nous empoisonnent, et sachons être sages.

Regardez dans votre thème comment vibre votre Taureau, regardez vos attachements, et demandez-vous si certains ne sont pas devenus des freins à votre évolution, si vous n’êtes pas limités par vos habitudes. Dans le mouvement puissant qui balaie les anciennes énergies actuellement, prenez soin de laisser partir dans ce grand souffle celles qui vous lient encore aux erreurs et illusions de l’ancien monde. Laissez-vous porter en avant sans crainte ni peurs, rien de mal ne vous arrivera si vous suivez les chemins que vous montre votre intuition.

Le symbole de l’éclipse, c’est qu’en masquant temporairement ce que nous croyons être notre conscience, elle nous permet de percevoir notre plus grande dimension, la vraie Conscience derrière le masque de nos jeux dans l’incarnation. Ceci nous est offert deux fois par an, une fois pour voir notre ombre, une fois pour la lumière, et celle de ce printemps nous dévoile notre face obscure personnelle. Elle n’est pas mauvaise, elle a juste besoin que nous la reconnaissions, l’acceptions, et l’intégrions pour aller dans nos niveaux plus élevés, avec elle, en la transmutant.

Informations supplémentaires