Pleine Lune du Taureau 2012

La Pleine Lune du Taureau a lieu le 6 mai 2012 à 3h 35mn en temps universel. Le Soleil est conjoint à la Lune Noire exactement, et à Jupiter, et sort d’un trigone avec Pluton. On trouve une opposition exacte également entre Mercure Bélier et Saturne Balance, équilibrée par un trigone – sextile de Vénus en Gémeaux. Mars direct en Vierge est opposé à Neptune, et le carré Uranus – Pluton est assez précis aussi.

Toutes ces indications montrent comme une dispersion des énergies, ou plutôt une diversification, à travers ces trois axes d’opposition, l’un énergétique : la Pleine Lune et cette puissance issue du Pouvoir intérieur, débouchant dans la sphère de la vie ; un autre dans la communication relationnelle : l’expression de soi par Mercure face à la recherche de l’équilibre dans l’échange avec Saturne ; enfin le grand jeu de la cocréation qui part de la connexion à la Source, Neptune, pour manifester dans le champ de la matière avec Mars.

Donc ça bouge matériellement et intérieurement, les impulsions sont fortes, la créativité est en floraison, connectée directement sur les intentions de l’âme, et l’objectif est de concrétiser ce qui est reçu. La présence de la Lune Noire complique certainement les choses, en mettant l’accent sur les trous noirs de l’être, sur ses manques et sur ses inconnues.

Cela peut amener des préoccupations tout à fait concrètes et basiques d’abord ; puis qui s’enrichissent des échanges et des rencontres, nous poussent à privilégier des relations de qualité, mais aussi à chercher le plaisir, à la fois le plaisir de vivre et le plaisir de partager.

Nous faisons face à des choses parfois difficiles, avec ces situations lourdes ou inquiétantes - pour qui a envie de s’inquiéter, car leurs menaces semblent plus être celles de tigres en papier plutôt qu’en crocs et en griffes. Nous sommes souvent piégés dans les complexités des réglements pratiques, administratifs, matériels, techniques, et avons l'impression que rien ne se fait simplement. Mais laissons donc faire ! Les choses se passent mieux si finalement on ne cherche pas à contrôler, mais qu'on se glisse dans le flux de l'énergie et qu'on avance avec elle.

Mais quand on lâche prise, et cette Pleine Lune en est l’une des occasions principales dans l’année, on se rend compte que des choses sont à l’œuvre et construisent de nouvelles situations, que de nouveaux potentiels se sont mis en place, que des réalisations importantes sont en cours. Les avait-on prévues ? Rarement sous leur forme pour ce moment-là, mais elles répondent à de vrais désirs qui avaient été ressentis, et voyez, la cocréation est en marche, et apporte ce que nous avons commandé, parfois inconsciemment.

Le reconnaissez-vous ? Si les apparences semblent souvent contraires, en tirant le voile qu’elles sont et en découvrant l’œuvre qu’elles revêtaient, on voit bien que le résultat répond à nos vraies attentes, que nous ignorions parfois.

Cela nous demande certainement un petit effort… de conscience, de lucidité, de vision constructive aussi. Car nous pourrions bien sûr ne focaliser que sur ce qui va mal, sur ce qui manque, sur les colères et les frustrations, sur les déceptions.

Mais nous pouvons aussi choisir ces actes de foi quotidiens qui nous inspirent la confiance dans la vie, et nous découvrons que même si nous sommes bousculés, fatigués, ou un peu malades, nous portons une joie dans le cœur qui ne se laisse démonter par rien et se fiche bien des apparences.

Ce contact avec l’être intérieur et sa façon d’apprécier toutes choses nous nourrit et nous protège, et nous aide à traverser ces temps de mutation en en obtenant le bénéfice.

Soyons légers et joyeux, ne nous prenons pas au sérieux, et participons à ce grand mouvement de changement qui s’illustre dans les plans de notre monde.

Informations supplémentaires