Le Capricorne 2013

L'entrée du Soleil dans le Capricorne, 21 décembre 2013, 18h 11mn pour Lasalle

Le Soleil entre en Capricorne le 21 décembre 2013 à 17h 11mn en temps universel. Il rencontrera précisément Pluton lors de la Nouvelle Lune du 1er janvier, et pour le moment il est dans l’orbe d’un sextile avec Neptune en Poissons, d’un carré avec Mars en Balance, et plus large avec Uranus en Bélier (ces deux planètes formant leur opposition). Vénus est à la toute fin du Capricorne opposée à la Lune Noire, la Lune est en Lion en carré à Saturne, et Mercure à la fin du Sagittaire. Pour la France l’Ascendant est dans le Cancer avec Jupiter conjoint, opposé à Pluton et trigone avec Saturne. C’est ainsi que nous allons boucler cette première année du nouveau monde, et que la lumière va recommencer à croître.

Quel est le bilan de cette année 2013 ? Les énergies ont beaucoup bougé pour de nombreuses personnes, n’est-ce pas ? Et le renouveau, que nous captons, sentons et percevons, ne se met en place qu’avec de puissants nettoyages préalables. Le Nœud Nord en Scorpion, avec Saturne, a procédé à ce décapage profond, radical, mais pas toujours bien tendre. Les vieilles blessures, les vieilles noirceurs, les vieilles valises pas réglées, nous sont revenues en pleine face, bien souvent. Seule l’acceptation de ce qui est et le choix de l’authenticité ont pu nous aider à traverser ces dégagements énergétiques et leur violence. Maintenant, si le Nœud Nord quitte le signe pour la Balance le 18 février 2014, amenant un cheminement plus doux, Saturne lui reste toute l’année encore dans le Scorpion, et les transitions ne sont pas terminées. Pour arriver à la lumière et renaître, il nous faut d’abord mourir à ce que nous étions – ou croyions être. Chacun peut vivre ce processus à sa manière mais tous se transforment – ou touchent le fond d’un sentiment de vide et de perte de sens.

Avec le Capricorne nous pourrons aller au bout de ce processus : Saturne maître du signe, Pluton maître de Saturne, les deux planètes vont s’activer mutuellement, comme dans toute l’année, mais cette fois-ci éclairées par les feux du Soleil. Alors nous aurons le choix : rester dans une dimension égotique et volontariste, en tentant de contrôler la mutation (nous ne le pourrons pas et nous nous y épuiserons, inutilement) ou lâcher prise pour passer dans la transcendance et laisser le vrai Pouvoir se manifester et nous guider sur notre voie, et accomplir ainsi le potentiel le plus élevé. Cela demande une grande sagesse mais c’est la meilleure alternative.

La Lune en Lion cependant parle d’affirmation personnelle, et une forme d’orgueil peut être un obstacle à ce lâcher-prise. Dans son carré avec Saturne, elle montre que nous nous heurtons aux choses en place, structures, habitudes, rigidité dans les croyances, et c’est en restant fidèles à notre lumière et vérité intérieures, mais non aux apparences, que nous pourrons avancer. Celles-ci nous piègent toujours, et nous avons besoin de nous hausser à des niveaux supérieurs pour ne pas nous égarer.

C’est une période étrange, car autant nous pouvons être heurtés et bousculés par des situations difficiles et violentes, autant nous pouvons d’un coup d’aile nous élever au-dessus de ces schémas et connecter avec les meilleures énergies. Même, nous pouvons rester en contact avec elles, y compris quand nous sommes pris dans les émotions les plus basses ou les plus douloureuses ; l’ombre et la lumière ainsi mêlées intimement peuvent se réunir et nous ramener à l’unité. Du moins c’est un potentiel toujours présent.

Dans le Capricorne le cheminement se fait ardu, c’est l’ascension lente d’une montagne caillouteuse, mais cette ascension ne s’arrête jamais et progresse sûrement vers le sommet, si nous ne nous laissons pas entraîner dans les éboulis du chemin.

Au fil des jours le Soleil entre en opposition à Jupiter également, lequel dans le Cancer apporte une note plus douce au thème. Cette planète nous invite à la tolérance et à la bienveillance, et c’est une bonne chose quand nous sommes pris dans la tendance absolutiste du Capricorne, et son autoritarisme que Pluton ne fait que renforcer évidemment, avec l’aide de Saturne. De la dureté à l’indulgence, cette dernière apporte de meilleurs résultats pratiques et relationnels, et est en tout cas plus agréable à vivre. C’est aussi en lâchant prise sur nos positions que nous pouvons la laisser embellir nos ambiances et nos humeurs.

Mars en Balance aussi propose la paix, bien que cette démarche ait encore à mûrir sérieusement pour prendre place face aux tensions de Pluton et d’Uranus. Désarmons-nous… et le monde se désarmera. La paix ne peut provenir que de l’intérieur, et les situations collectives sont le reflet des perturbations de nos psychés.

C’est dans la soirée du même jour que Vénus devient rétrograde (jusqu’au 31 janvier 2014) ; d’étoile du soir elle deviendra étoile du matin, et retournera jusqu’à la conjonction à Pluton, quasiment. Ainsi son énergie va s’intérioriser et de concentrer dans une recherche de plus grande authenticité, plus grande vérité. La réalité des sentiments va devenir une priorité par rapport au plaisir qu’ils procurent, l’amour se fera moins démonstratif mais plus profondément ancré et plus sincère. Trouver l’amour de soi aussi dans la solitude, apprendre la sagesse, développer la capacité à apprécier les relations pour ce qu’elles sont, autant de pas vers une plus grande complétude et autonomie, et un partage plus réel avec autrui.

Beau programme pour l’hiver ! Et une belle préparation à la nouvelle année. Nous en aurons besoin dès la Nouvelle Lune à venir.

Informations supplémentaires