Le Bélier 2013

L'entrée du Soleil dans le Bélier, 20 mars 2013, 12h 02mn pour Lasalle

Le Soleil entre en Bélier le 20 mars 2013 à 11h 02mn en temps universel. Il y rencontre la conjonction Mars – Uranus, qui intensifie à l’extrême les énergies du signe : en effet, entre l’instantanéité explosive d’Uranus et l’émergence percutante de Mars Bélier, c’est une indication directe de transformation immédiate et définitive. Entre foudre et flamme, nous pouvons brûler le passé ! Nous le devons et c’est notre chance, il ne peut se maintenir sous la même forme. Brisons les chaînes et libérons-nous ! L’énergie du nouveau monde fuse par toutes ses forces vives, prête à nous prendre avec elle dans son jaillissement. Laissons-nous emmener et guider par elle, nous avons attendu si longtemps.

Pour écouter le fichier audio du cours : Le Bélier 2013

Pour cela nous avons à lâcher les valises qui nous encombrent, nos valises émotionnelles en premier. La Lune dans le Cancer montre nos histoires d’enfance non encore réglées, nos nostalgies, nos conforts sécurisants, nos mémoires primales et antérieures qui nous verrouillent dans le passé, les espoirs sur un avenir qui nous illusionnent, le rêve qui nous retient d’agir en place de nous motiver (relire les derniers channelings sur le Crimson Circle). Son opposition à Pluton et le T-carré avec Mars – Uranus illustrent à quel point il est temps de sortir de l’enfance, enfance de l’humanité, enfance de l’être, et d’entrer dans l’accomplissement libéré du temps et de l’espace. Tout est illusion sauf l’Etre, ce que nous sommes au profond de nous. L’astral auquel nous connecte cette Lune est une étape vers la lumière mais il faut la dépasser. La sensibilité qu’elle nous donne est un instrument au même titre que le mental et si nous nous y complaisons nous nous enfermons. Quand nous sommes libérés de cette complaisance, la sensibilité nous ouvre alors à l’Amour, qui est au-delà de toute dépendance et de tout besoin, et qui devient flamme divine dans nos cœurs. L’Amour n’a rien à voir avec les scénarios émotionnels dans lesquels nous étions piégés.

Dépouillons-nous de cette faiblesse, Saturne, Neptune et Mercure avec Pluton nous guident dans cette croissance, et nous donnent les outils pour guérir nos passés. Laissons partir tout ce qui doit partir et ne craignons pas la mort, car elle est Renaissance et non fin des choses. Beaucoup choisissent de partir pour mieux revenir, ne les retenons pas.

En nous-mêmes aussi laissons partir tout ce qui nous encombre et ne nous sert plus. Le renouveau est en marche et ainsi nous lui laissons la place dont il a besoin pour s’installer. Rien n’a d’importance ! Nous nous attachions à des valeurs qui sont désuètes aujourd’hui. Nos besoins n’étaient pas ceux de notre être mais de nos illusions, ils étaient là pour passer du temps, jouer en attendant la vraie vie. Ce qui nous appartient vraiment ne peut jamais nous être enlevé, qu’il s’agisse d’objets, de personnes, de croyances, d’idéaux. Ce que nous risquons de perdre ne faisait pas vraiment partie de nous et nous nous en libérons pour atteindre une plus grande réalité. Ainsi est l’époque.

Si nous ne résistons pas nous vivons ce changement dans la joie et la tranquillité d’esprit, et nous recevons bien plus que ce que nous laissons partir. Le monde nous aime. La terre nous aime. N’écoutons plus les annonceurs de catastrophes, il ne s’agit pas de catastrophes mais d’évolution, le monde est en mutation et bien sûr des choses vont disparaître pour que les nouvelles puissent venir. Soyons cohérents : voulons-nous vraiment conserver l’ancien monde ? Aimions-nous ces tueries, ces injustices, ces acculturations, ces limitations, ces sacrifices ? Ou préférons-nous la paix, la joie, la justice et la liberté ? Celles-ci ne pourront pas venir dans le contexte actuel, il faut le changer et faire le ménage. C’est à cela que nous œuvrons depuis tout ce temps, c’est dans ce but que nous nous sommes incarnés, alors allons au bout de notre choix, laissons parler l’imagination pour qu’elle puisse créer le nouveau monde sur d’autres bases.

Bon printemps de révolution !

Informations supplémentaires