Le Capricorne 2012

L'entrée du Soleil dans le Capricorne, 21 décembre 2012, 12h 12mn pour Lasalle

Le solstice d’hiver a lieu le 21 décembre 2012 à 11h 12mn en temps universel. Pluton est au 9ème degré du signe, et Mars au 27ème. Ces deux maîtres du Scorpion sont en maîtrise réciproque avec Saturne, maître du Capricorne, qui est en Scorpion, où se trouve aussi le Nœud Nord. Il est remarquable que des sextiles exacts relient Saturne et Pluton (qui forment un Yod extrêmement précis avec Jupiter, le « doigt de Dieu » : un double quinconce autour de l’opposition Vénus – Jupiter, ceci symbolise entre autres le remplacement des croyances et des jugements rationnels par l’Amour qui relie, qui efface les différences et les séparations), le Nœud Nord et Mars. Cela montre une dynamique cachée de ce thème : transmutation + lâcher-prise sur toute illusion et toute chose transitoire + à remplacer par la conscience de la Réalité spirituelle, en phase d’incarnation dans le monde matériel.

Après tout ce battage autour du changement d’énergie, il est certain que nous allons pouvoir souffler un peu. Ceux qui attendaient que ce changement vienne de l’extérieur et qu’ils soient ascensionnés plus ou moins miraculeusement, passer en cinquième dimension sans avoir à bouger le petit doigt de leur conscience, seront évidemment déçus de voir que le 22 décembre ne montrera pas de différence par rapport à leur vécu du 20 décembre, et qu’il en sera de même les semaines, mois et années suivants. A part quelques lourds éclats de rire des sceptiques. Mais nous, nous ne sommes pas là pour nous moquer. Cette hystérie collective, et marketing en réalité, montre aussi combien les gens en ont assez de ce qu’ils vivent et de l’absurdité apparente du monde et des systèmes. Tout sens s’est perdu. Il est temps de le retrouver. Le bon sens, et le sens profond.

Le monde sera toujours tel qu’il était dans ses apparences, et seuls ceux qui avaient compris que le changement est intérieur et ne procède que de notre propre choix, individuel et collectif, pourront continuer leur route en toute sérénité. Les autres seront peut-être découragés et déphasés. Mais quand nous regardons derrière les apparences, comme nous avons pu le faire depuis quelques décennies, nous continuons de voir la conscience créative et co-créative à l’œuvre, et l’éveil des êtres, cheminant fermement malgré tous les obstacles et les mensonges vers une réalisation. Celle-ci prendra certainement des décennies encore, et même ne s’installera vraiment qu’avec deux ou trois siècles, mais qu’importe et qu’est le temps ! Nous reviendrons tout à loisir jouir de nos récompenses méritées, si nous le décidons.

Le Soleil et Pluton sont ensemble en carré à Uranus, lequel montre comme il est nécessaire de briser les inerties de nos croyances et de nos pensées héritières du passé, qui ont constitué les chaînes dans lesquelles nous sommes encore prisonniers.

Délivrons-nous ! De tout ce qui fait obstacle à notre liberté intérieure. Il faut du courage et du cœur pour distinguer et identifier les véritables chaînes qui nous entravent. Ce ne sont pas les systèmes politiques, ni les systèmes financiers, ni les nouveaux ordres mondiaux, ni les illuminati, ni de quelconques complots.

Ce qui nous entrave, ce sont les chaînes que nous avons verrouillées nous-mêmes au plus profond de nos êtres. Ces prisons extérieures ne sont que les reflets et les conséquences de nos prisons intérieures. Nous délivrer consiste à reconnaître au cœur de nous-mêmes ce qui nous sépare de Nous-mêmes, du vrai Moi que nous sommes tous derrière nos masques.

Nous avons perdu de vue qui nous sommes, et ce n’est la faute de personne d’autre que nous-mêmes. Il n’y a pas de coupable, pas de bourreau qui n’ait été commandité par sa victime, à un moment. C’est le jeu de la dualité en nous qui fait cela. Le jeu du Bien et du Mal, auquel nous jouons depuis des millénaires, en attendant de réveiller notre conscience pour recréer l’Unité.

Si 2012 peut ou a pu apporter un changement, ce serait celui-ci.

Exacerber tellement notre soif de l’amour que nous n’avons plus d’autre choix que de tout lâcher pour re-devenir ce que nous sommes, c’est-à-dire l’Amour.

Celui-ci n’est pas quelque chose d’extérieur que nous pourrions recevoir, d’un Dieu enfin généreux, il est ce que nous sommes et c’est le rayonnement issu de notre cœur. Alors nous pouvons le vivre, et nous recevons ce que nous donnons. La seule chose à faire, c’est de lâcher notre véritable nature (jusqu’ici nous n’avons pas tout à fait trouvé le mode d’emploi, mais nous sommes en train de le faire) et lui permettre de s'exprimer et s'accomplir pleinement.

Nous sommes l’Amour car l’Amour est le constituant de l’Univers, ce n’est pas son ciment, c’est sa brique.

L’Energie est Amour fondamentalement.

L’Amour n’est pas mièvre, il n’est pas faiblesse, il est passion et engagement, provocation et défi.

La Lune en Bélier aussi, relayant l’énergie d’Uranus, déclenche cet élan pour créer le nouveau monde que nous désirons. Soutenant Jupiter, Vénus et Mercure, cette Lune tonique et audacieuse, vivement créative et spontanée, nous ramène à notre conviction d’enfance, notre innocence et notre confiance. Laissons parler la vie en nous. Cela commence par être à l’écoute de nos vrais besoins et les satisfaire. Par abandonner les faux-semblants, les tâches et les obligations que nous nous sommes fixés en croyant que c’était « bien », que c’était ce qu’il fallait faire et être. Et si nous étions simplement nous-mêmes dans l’instant ? Tels que nous nous sentons ?

Au lieu de quoi nous cherchons toujours à nous corriger, à obtenir plus, à aller vers quelque chose, à réaliser ou changer quelque chose. Tout cela procède d’un refus de soi-même, un refus de ce que nous sommes. Aussi comment pourrions-nous rayonner l’Amour, le donner et le recevoir, avec tout l’impact qu’il produit sur nos existences terrestres, si nous ne nous acceptons pas ?

Les personnes qui cherchent à s’éveiller et à évoluer sont plus souvent en lutte contre elles-mêmes qu’en amour avec elles-mêmes, et s’éloignent ainsi de but qu’elles poursuivent.

Ramener l’énergie et la vision là où nous sommes est le premier pas de notre éveil, peut-être bien le seul. Le voyage se fait en nous-mêmes, avec nous-mêmes, et pas ailleurs. II nous faut réajuster et réancrer notre être dans sa réalité, au lieu de courir après des chimères et des rêves qui ne sont pas les nôtres. Le vrai rêve, la vraie vision, sont tellement plus beaux que ces désirs fabriqués et artificiels, que nous adoptons pour être conformes à des modèles et des idéaux.

Alors nous rejoignons les autres, nos frères et sœurs d’âme, et par cette union nous changeons l’humanité et son expérience, parce qu’ensemble nous manifestons notre réalité, l’Amour.

Voilà le programme du Capricorne 2012, Etre soi-même pour changer le monde, c’est on ne peut plus simple.

C’est le programme du mois, de l’année à venir, de notre éternité. Le programme de la nouvelle ère.

Informations supplémentaires