Le Lion 2012

L'entrée du Soleil dans le Lion, 22 juillet 2012, 12h 01mn pour Lasalle

Le Soleil rentre en Lion le 22 juillet 2012 à 10h 01mn en temps universel. Mercure rétrograde est dans le signe, et la Lune nouvellement croissante dans la Vierge, en carré aux Nœuds et surtout à Jupiter, opposée à Neptune – Chiron et trigone Pluton. Le Soleil forme un trigone avec le Nœud Nord en Sagittaire, un quinconce à Neptune. L’opposition Mars – Uranus en Balance – Bélier est complétée d’un côté par un jeu de trigones sextiles avec Mercure et Jupiter, de l’autre par un T-carré de Pluton. Vénus Gémeaux entame un trigone avec Saturne. De multiples aspects secondaires animent le thème.

Tout cela donne une impression un peu fouillis… un peu désordre. Les énergies se mêlent et s’entremêlent, se stimulent ou se contrarient, se nouent et se dénouent, rebondissent et retombent. En fait, c’est l’indication d’une grande effervescence et d’un grand potentiel créatif, et tout l’enjeu consiste à démêler et organiser ce foisonnement pour mieux en tirer parti. Ce n’est pas évident pour tout le monde peut-être, ceux qui ont une tendance à la dispersion risquent de ne plus savoir où donner de la tête, de tout mettre en route et rien aboutir, mais d’autres sauront au contraire surfer avec grâce et aisance sur tous ces possibles.

Car cette multiplicité apporte aussi une énergie enthousiaste et toujours renouvelée. Elle permet à nos dimensions supérieures de jouer les chefs d’orchestre, de coordonner l’ensemble pour en faire une symphonie grandiose et magnifique. Si chaque partie ne peut se préoccuper techniquement que de son propre jeu, elle se sait et se sent cependant pièce indispensable à l’harmonie globale et se laisse porter et inspirer dans cette synergie, consciente de sa contribution.

Ainsi toutes nos qualités (« bonnes » et « mauvaises », oui, toutes ont deux facettes, qui aspirent toutes deux à être utilisées ou canalisées), toutes nos actions, tous nos désirs, tous nos rêves, peuvent participer à un dessein plus général dont nous sommes plus ou moins conscients. Notre âme en sait beaucoup plus que le petit moi d’en bas… Même si celui-ci n’est pas non plus stupide et a un rôle réel à jouer dans la symphonie. C’est lui qui s’occupe des détails matériels, des rapports avec les structures du monde et de la société, des démarches et de l’administration de tout cela. C’est énorme et d’ailleurs ça nous a toujours pris une énergie considérable, cela nous a obscurci l’horizon, nous empêchant de voir l’ensemble.

Maintenant ce petit moi sait quand il doit laisser la place aux autres instances de l’être, ce qui est le lâcher-prise. Alors les synchronicités et tous leurs miracles peuvent survenir, permettant de faciliter totalement ce niveau de la gestion dans la matière, de faire les choses dans l’aisance et le sourire, dans l’amitié et dans l’amour. Au lieu de courir dans tous les sens en dissipant toute une énergie pour pas grand-chose, au lieu de jouer les victimes du stress et du débordement, nous ouvrons nos mains, les tournons vers le ciel (intérieur), et lui disons « à ton tour », une fois que nous avons posé les marques nécessaires. Ce n’est qu’ainsi que nous pouvons co-créer dans la joie et le bonheur, bien sur terre, et bien connecté.

Alors il est bon d’agir, nos chemins deviennent passionnants, l’énergie coule à flots, et rien ne manque de ce dont nous avons besoin.

Le Lion est le signe de la vision créatrice, il manifeste l’œuvre achevée que nos êtres ont portée. Avec Mercure rétrograde, il porte cette vision au-delà des façades des apparences, et pénètre au cœur. Il y rencontre l’Intention Créatrice à la base de toute manifestation, l’anime et la glorifie, afin qu’elle prenne place dans le monde.

La Lune dans la Vierge plus modestement se charge d’incarner ces visions et ces projets de vie dans le plan concret. Sensitive et subtile, grâce à son opposition avec Neptune, elle canalise les messages divins dans notre matière ; à travers le corps, les tâches quotidiennes, les travaux de nos jours, elle témoigne de notre vocation divine. Rien n’est négligeable, rien n’est de seconde qualité, tout a sa place dans le grand œuvre cosmique. Il n’est pas de personne moins importante qu’une autre, il n’est rien que l’on doive jeter ou rejeter.

Petite main, petite fée, elle se préoccupe de tout et de tous, et répand ainsi l’amour véritable autour d’elle. La simplicité est sa qualité première, même illuminée par le Soleil elle garde cette simplicité, elle est, cela suffit et cela est extraordinaire en même temps. Elle ne se fatigue jamais et va jusqu’au bout de ses charges, ainsi elle aide à mettre en ordre la multiplicité des énergies de ce mois solaire.

Même si l’enthousiasme nous pousse à l’emphase, nous savons toujours revenir à l’essentiel et savoir porter notre attention autour de nous, sur ce qui en a besoin. Nous ne négligerons pas les demandes des gens, nous prendrons soin des petites choses, et nous le ferons en souriant. Dans la douceur et le contentement.

Ce n’est plus l’heure des grands gourous devant qui l’on se prosterne, et ceux qui sont encore sensibles à ces marques d’orgueil données ou reçues peuvent lâcher leur ego, pour s’ouvrir à leur vérité. Jésus lui-même lavait les pieds de ses apôtres… Celui qui sait faire cela a compris beaucoup de choses, et a trouvé sa vraie grandeur. Ainsi le Lion quand il est dans le cœur sait rayonner l’amour inconditionnel, et non plus de fausses brillances.

Informations supplémentaires