Le Cancer 2012

L'entrée du Soleil dans le Cancer, 21 juin 2012, 1h 09mn pour Lasalle

Le solstice d’été 2012 a lieu le 20 juin à 23h 09mn en temps universel (soit le 21 officiellement). En entrant dans le Cancer le Soleil se trouve face à Pluton, et au trigone de Neptune. Mercure est bien avancé dans le Cancer, et la Lune nouvelle se trouve au milieu du signe. Deux sextiles se produisent dans cette journée, celui de Mercure avec Mars en Vierge, et de Vénus rétrograde avec Uranus. Un carré Mercure – Saturne a eu lieu la veille, et le carré d’Uranus à Pluton se prépare pour le 24 juin. Au début du Gémeaux on trouve cette conjonction entre Jupiter, le Nœud Sud et Vénus, évocatrice des réajustements dans la communication et la pensée, avec le carré en formation de Jupiter à Neptune qui a lieu le 25 juin.

Ces deux carrés entre planètes lentes sont relativement importants, aussi parce qu’ils surviennent en même temps ; ils impliquent le Bélier et le Capricorne, et le Poissons et le Gémeaux. Signes cardinaux et mutables, ils montrent comment nous posons nos objectifs, mobilisons notre énergie, les ressentons et les exprimons. Ils évoquent cette nécessité pour chacun de se réaligner, retrouver ses fondamentales intentions de vie, et réaccorder les pensées et le mental avec la vérité intérieure et la sensibilité. Ces réalignements aident à libérer le flux de l’énergie, et sont de véritables soulagements. Nous allons mieux respirer ! Et au sens propre aussi. Prenons un grand souffle d’air, soufflons ces bougies consacrées au passé, que nous gardons allumées sur les autels de notre mémoire. Encore ! Autant que nos poumons avides le réclament. Laissons couler à nouveau le flux de la vie triomphante dans nos veines et nos artères, afin de nourrir maintenant en nous la Vision qui est nôtre, en chacun de nous. Nous portons le monde à venir, et le fait de veiller à nettoyer les croyances et les erreurs d’appréciation, de réaligner les énergies, de transmuter les émotions qui nous bloquent, nous permet de concevoir un nouveau monde libéré des limitations et des drames de l’ancien.

Ce monde est à créer dans la joie, et non plus dans la douleur. Parmi les croyances à nettoyer, il y a toutes celles qui impliquent la pénibilité dans la voie et dans la vie elle-même, toutes celles qui nous enferment dans des cauchemars, qui nous privent du plaisir à vivre. Et ne croyez pas que c’est le monde extérieur qui est ainsi un avant-goût de l’enfer, comme les religions l’ont inculqué, ce monde extérieur est le reflet de nous-mêmes. Il est de notre responsabilité de choisir de ne plus voir le mal partout, la pénurie et la menace, mais le bien et le bon, l’abondance et la joie. Alors nous pouvons le manifester et l’attirer dans nos vies, et tout recréer.

Vous est-il déjà arrivé d’être déprimé, fatigué, découragé ? Envie de quitter ce monde, de vous endormir et d’abandonner ? Et un rayon de soleil survient… un sourire d’enfant, une personne qui nous montre qu’elle nous apprécie, qui nous offre sa gratitude et son amitié… et tout change ! La vie est à nouveau passionnante, les projets se bousculent, une chanson court sur nos lèvres.

Nous sommes le jouet de nos émotions. Toutes les justifications rationnelles ne signifient pas grand-chose. Changeons l’émotion, et le monde change.

Oui, mais…

Comment changer l’émotion ?

En changeant la croyance qui en est la base et qui l’alimente. Du Gémeaux au Cancer, de l’idée au ressenti, nous avons la possibilité de modifier les pensées-source qui créent notre ambiance de vie, et notre vie en conséquence.

Elles sont enracinées, certes, et souvent invisibles. Nous croyons les changer, et elles reviennent. Nous pensons qu’elles sont justes et véridiques, et nous nous y accrochons. Nous sommes convaincus que ce ne sont pas des pensées mais des constats objectifs d’une réalité absolue, et que nous n’avons donc pas à les changer.

Bien sûr que la terre tourne, et que c’est un fait. Aucun individu ne changera cela, pour le moment. C’est ma croyance et j’y souscris.

Mais ce n’est pas sûr que la vie soit difficile, ou que les gens soient hostiles, ou que des dangers nous menacent. Cela, nous pouvons le changer. D’abord par les voies de la conscience, par la vision, par le choix et par la décision. Ensuite viennent les moyens qui permettent le changement souhaité.

Ceux qui ont pratiqué un réel travail sur eux-mêmes savent comme on peut faire basculer une émotion totalement, régler en une fraction de seconde un problème qui nous torturait depuis des années parfois, transformer un sentiment, et même une relation.

La pratique de techniques comme la décréation-création des croyances, comme la kinésiologie, comme l’EFT, et bien d’autres, démontrent à l’évidence que nos univers individuels sont malléables et transformables, et par suite les univers collectifs, quand un nombre suffisant de consciences syntonisées s’y regroupent dans le même objectif. La puissance des égrégores n’est pas à démontrer.

Il est temps maintenant de passer à l’action, c’est notre responsabilité. Nous pouvons engager les démarches nécessaires pour changer nos univers, chacun selon nos sensibilités. Il ne s’agit pas de thérapie, même s’il y a toujours un aspect thérapeutique, mais de création. De co-création.

Après la préparation, la naissance et la croissance sont les actes à venir. Rectification, puis manifestation.

Tel est le programme.

Bon été !

Informations supplémentaires