Le Capricorne 2015

L'entrée du Soleil dans le Capricorne, 22 décembre 2015, 5h 48mn pour Lasalle

Le Soleil rentre dans le Capricorne le 22 décembre 2015 à 4h 48mn en temps universel. Mercure et Pluton sont conjoints dans le second décan du signe, en carré à l’opposition Mars en Balance – Uranus en Bélier. Mais ils participent par ailleurs par trigone et sextile à un grand cerf-volant axé sur une opposition de la Lune en Taureau à Vénus en Scorpion, la configuration étant complétée par le Nœud Nord conjoint à Jupiter en Vierge.

Un grand trigone en signes de terre, incluant le Nœud Nord, avec le Soleil qui y entre aussi, c’est intéressant pour la réalisation et la manifestation. Nous avons bien besoin de voir nos projets et nos rêves se concrétiser, non ? Car nous sommes nombreux à nous demander où est l’erreur, et si nous avons raison de poursuive ces engagements, qui nous tiennent à cœur mais piétinent souvent. C’est un peu le leitmotiv que j’entends, beaucoup de gens veulent avancer, faire des choses, et leurs efforts semblent inutiles, ils tombent à l’eau. Alors ils doutent et se découragent, se disent « à quoi bon ? ».

Avec le Capricorne c’est le moment d’aller au fond de notre détermination, et de renouveler nos engagements à nous-mêmes, à notre vie. C’est le solstice, ne l’oublions pas. La lumière qui semblait avoir diminué et faibli jusqu’à disparaître parfois de notre horizon renaît et croît à nouveau. Neuve et fraîche, même si elle semble encore bien hésitante et timide, elle est allée chercher tout au fond de nous, dans le diamant de notre cœur, la force et la détermination qui va lui permettre de briller de plus en plus, jusqu’à flamboyer lors de son nouveau cycle.

Bien sûr Pluton est exigeant mais justement il nous pousse à aller encore plus loin que d’habitude, à creuser profond pour atteindre la vraie source de l’énergie. Avec Mercure nous pouvons en prendre conscience et dialoguer avec nous-mêmes dans nos profondeurs pour en entendre clairement la guidance. Son carré avec Uranus fait jaillir les connaissances et les compréhensions avec éclat, dans un jaillissement de révélation, d’illumination. Quelques explosions très libératrices mais pas toujours bien sereines… Cela cause encore du stress, tandis que Mars en Balance se désarme et tente une diplomatie et une négociation sous le contrôle de Vénus.

Une Vénus qu’il contrôle également de son côté, par le Scorpion. La sensibilité peut être à vif pour certains, ou certaines surtout. Le féminin a toujours ses mémoires de souffrance à régler ; les questions sexuelles et énergétiques peuvent être sur le tapis. Mais les aspects qu’elle reçoit l’aident à cela, notamment la Lune en Taureau, qui installe une paix intérieure reliée à la vie et à la nature. Le bon sens est la réponse à beaucoup de choses, et aussi le fait de se préoccuper de ce qui est là dans le présent, voir la joie dans les petites choses, redonner à l’amour sa place essentielle. Jupiter et le Nœud Nord, Pluton et Mercure la soutiennent aussi, par une vision optimiste et créative, juste et même philosophique, dans la sagesse et la bienveillance.

Pour trouver nos solutions aux problèmes que nous rencontrons, adoptons l’énergie de la Vierge : porter son attention juste sur ce qui est là, devant, dans l’instant. Faire les choses à mesure de ce qui est possible, dans la quantité possible, même modestement. Chaque fois qu’un pas est accompli, passer au suivant, tranquillement. Persévérer et soigner les choses, dans l’efficience. Pour l’amour du travail bien fait, l’amour du geste qui se suffit à lui-même, dans la présence. Sans se préoccuper d’autre chose ni se perdre à considérer l’ampleur éventuelle de la tâche, ni s’inquiéter du résultat final. Et ainsi on peut construire et bâtir ce qui est important et essentiel, et obtenir des résultats. Même s’ils sont modestes, ils peuvent être une étape qui était nécessaire pour aller plus loin, une fondation sûre et consolidée.

Le Nœud Nord dans la Vierge, c’est la lumière offerte à la Déesse ; avec Jupiter, elle reçoit son expansion, sa gloire, sa réussite. Quand le féminin divin s’épanouit, toutes choses prospèrent et grandissent. A tout problème que nous avons, toute question irrésolue, tout choix difficile, la réponse est « oui ». C’est une boutade tirée du livre Le Messie Récalcitrant, mais c’est une grande vérité : être ouvert, accueillir, écouter la voix à l’intérieur et lui dire oui. Et les réponses viennent, claires et lumineuses, les solutions apparaissent, les choix se font simplement.

Nous ne savons pas par quelles voies ce que nous projetons dans l’univers va se manifester, et le jeu des synchronicités est évident après coup, mais jamais avant. L’univers adore nous surprendre ! En jouant ce jeu avec lui dans la sérénité et la confiance, nous nous élevons et nous profitons réellement de l’existence et de nos expériences. Patience… Notre temps terrestre n’est pas le temps de l’univers, alors laissons-lui le soin de manifester toutes choses à leur heure.

Saturne avance tranquillement dans le Sagittaire, il a passé le carré à Neptune, et entre dans un trigone à Uranus. Excellent. La fougue tempérée mais soutenue par la raison, l’invention par la connaissance, la liberté par la sagesse. Ce trigone à venir (mais qui n’aura lieu précisément qu’à Noël 2016) nous apportera de bonnes énergies et allègera les ambiances qui étaient plombées jusqu’ici.

Informations supplémentaires