La Vierge 2015

L'entrée du Soleil dans la Vierge, 23 août 2015, 14h 37mn pour Lasalle

Le Soleil rentre en Vierge le 23 août 2015 à 12h 37mn en temps universel. Il sort juste d’un carré à Saturne et rencontre Jupiter à 3° de la Vierge, puis entre dans une opposition à Neptune à 9° du Poissons. La Lune est en premier quartier à 7° du Sagittaire, en trigone à Mars à 9° du Lion. Celui-ci est dans une large conjonction avec Venus toujours rétrograde (jusqu’au 6 septembre), elle-même en trigone à Uranus à 20° du Bélier. Mercure est à 25° de la Vierge, et aborde bientôt une conjonction avec le Nœud Nord au tout début de la Balance, dans laquelle il rentre le 27 août.

L’énergie de la Vierge est bien mise en avant avec la présence de son maître Mercure, et elle est « bonifiée » par l’occupation de Jupiter pour les douze mois à venir. On pourrait dire que ce thème, entre bien d’autres indications, nous décrit ce que ce transit de Jupiter dans la Vierge peut apporter. Or Jupiter est en Vierge à l’opposé de son domicile le Poissons, ce qui indique une dynamique intéressante. Dans le Poissons se trouve l’autre maître du signe Neptune, auquel Jupiter et le Soleil s’opposent tous deux dans leur conjonction. Et il se trouve que la Lune catalyse cette opposition par un carré depuis le Sagittaire, l’autre domicile de Jupiter.

Alors, ce signe de la Vierge, que nous dit-il ? La première réponse à cette question que j’entends, et ceci de façon immédiate, est le mot Discernement. Vous savez que j’en suis une adepte, quitte à flirter avec le scepticisme. Pour une astrologue, c’est très sain, à mon avis. On peut pratiquer l’astrologie de manière neptunienne – Poissons, il en faut pour l’intuition et la connexion spirituelle – mais rationnelle aussi, et là on a la Vierge qui vient équilibrer l’approche (les autres signes interviennent aussi bien sûr, mais ce n’est pas le sujet de ce mois).

Discernement donc pour faire le tri dans les idées, les multiples informations dont nous sommes bombardés par tous les bords, les théories et les connaissances, afin de privilégier et retenir celles qui ont du sens et qui nous sont utiles, selon nos sensibilités individuelles. Ensuite les appliquer, planifier des stratégies et les suivre, œuvrer dans les directions qui débouchent sur des résultats concrets et réels.

Jupiter est généreux, compassionnel, emphatique, expansif et excessif, par sa nature. Emissaire du Poissons mais installé dans la Vierge, ses qualités sont cadrées et adaptées aux circonstances et aux conditions du moment, et son expansion accueille les limites nécessaires à une bonne gestion des énergies et des actions. Comme son défaut est l’excès, celui-ci est ramené à une plus juste mesure, à une tempérance qui optimise toutes choses. Face à Neptune il apporte un meilleur réalisme là où l’on risquerait de planer dans des fantasmes romanesques mais illusoires, à prendre ses rêves pour des réalités et à flotter dans une inaction déstabilisante et stérile, à la limite de l’errance mentale et psychique. Il redonne le sens des affaires et de l’organisation, la réussite pratique et matérielle, permet une discipline qui n’exclut pas le plaisir et la joie de vivre, à savourer subtilement.

Sur un plan spirituel, dans cette dialectique avec Neptune il met la pratique face à la foi, le pragmatisme face à la connexion médiumnique, le bon sens avec l’inspiration. Ce n’est pas une lutte mais une synergie, une alchimie, entre des polarités opposées mais complémentaires. L’amour inconditionnel peut être vécu librement et dans sa pureté, débarrassé des errements émotionnels transmis des expériences du passé. Il nous aide à mettre en place notre propre approche de méditation pour l’éveil, à mettre de l’ordre dans notre démarche spirituelle, faire le choix des techniques éventuelles qui nous correspondent, avec efficacité. Et à maintenir cette pratique dans le temps, régulièrement, pour obtenir les résultats voulus. Un autre mot-clé est Efficience.

La Lune dans le Sagittaire, qui sort juste de la conjonction avec Saturne à la fin du Scorpion (il finit de régler le passé, de dissoudre les mémoires de souffrance et de charges émotionnelles négatives, de nous apprendre la nécessité du lâcher-prise), rappelle que l’enthousiasme et l’optimisme jupitériens restent des valeurs sûres et nécessaires pour traverser les lourdes énergies du changement actuel. Les bouleversements que nous vivons au niveau mondial et cosmique, et qui impliquent de laisser partir l’ancienne énergie, sont plus faciles à vivre dans la confiance et l’élan, qu’en se prenant au sérieux et en se posant en victime.

Les deux trigones en signes de feu, de Mars avec la Lune et de Vénus avec Uranus, invitent également à rester positifs et créatifs, à croire dans les meilleurs potentiels, à innover et inventer, pour aider le monde à changer. Ne négligeons pas de cultiver les moments de bonheur et de joie, à les provoquer, même dans les petites choses les plus humbles, les plus anodines. C’est aussi du courage que de choisir de se réjouir au jour le jour d’être simplement en vie, sur cette magnifique planète, en cette magnifique époque, quels que soient les aléas et les difficultés du quotidien et l’incertitude sur l’évolution du monde, et les souffrances que nous vivons.

La rétrogradation de Vénus continue de nous inviter à vivre l’amour autrement, en référence au cœur spirituel, dans l’amour inconditionnel, et non dans le cœur égotique de nos cultures sentimentales et limitées. De même, que le Masculin retrouve sa noblesse et sa force lumineuse, sa puissance illuminante, à la rencontre du Féminin, tous deux enfin unis dans le cristal qui pulse dans notre cœur. Très beau programme. La Déesse, Vierge Mère Universelle, répand sa chaleur et son acceptation sans condition sur nous ses enfants, et nous accompagne dans ce processus d’accomplissement divin. Ces deux planètes en Lion collaborent avec celles de la Vierge et Neptune pour faire passer l’amour au niveau supérieur, celui du divin en nous.

Informations supplémentaires